4 astuces pour contrôler son stress

Aujourd’hui le constat est de plus en plus alarmant, 9 français sur 10 éprouvent du stress. 40% des français estiment que leur stress a augmenté durant ces 3 dernières années. Selon le rapport de l’observatoire national du médicament, les français sont depuis plusieurs années parmi les plus grands consommateurs d’antidépresseurs et de tranquillisants. Dans cet article je vais vous présenter 4 astuces qui vous permettront de réduire votre stress.

1) Identifier la cause de son stress et comprendre sa réaction au stress

Il s’agit de la première étape, et elle est d’une grande importance pour bien gérer son stress, identifier et comprendre la cause de son stress. La première étape pour pouvoir contrôler son stress c’est se connaitre soi-même. Gérer son stress c’est être plus conscient de soi. Ai-je subi, tout au cours de ma vie, des situations traumatisantes (décès, perte d’emploi, déceptions amoureuses, etc.) ? Ai-je des problèmes professionnels ? Des problèmes familiaux ou des difficultés relationnelles avec les membres de ma famille ? Des problèmes d’argent ? Suis-je malade ?… Être plus conscient de soi, c’est le premier pas vers la gestion du stress car pour gérer son stress, il faut connaitre et déterminer sa cause.

La compréhension de sa propre réaction aux situations stressantes est également importante pour contrôler votre niveau de stress. Si nous décidons qu’une situation est stressante, nous appliquons la réaction automatique du stress « de lutte ou de fuite » causant une montée d’adrénaline, de noradrénaline et de cortisol (hormone de stress). Lorsque votre cœur bat la chamade, que votre visage et votre corps deviennent plus chauds, que vous respirez plus rapidement, que vous suez, que vous avez peur, c’est signe que vous faites une réponse au stress. Le processus du stress est de mobiliser l’énergie pour un éventuel combat ou une fuite. Utilisez cette énergie accumulée en marchant, en montant les escaliers, en contractant vos muscles, en pliant vos jambes, en dansant, faites de l’auto-massage, occupez- vous et faites-le en souriant …Soyez créatif !

2) Activer son système nerveux autonome parasympathique

Il est toujours possible de déjouer notre système de réponse automatique au stress et ainsi diminuer la quantité d’hormones de stress sécrétée en utilisant des méthodes de respiration qui activent le système parasympathique du corps humain (système nerveux générateur de détente) et de ce fait, par la même occasion, calme la réaction du système sympathique (système nerveux activateur du stress). Si vous venez de vivre un moment de stress, vous aurez besoin de plusieurs minutes pour retrouver un certain calme, pour faire redescendre le niveau de cortisol sécrété par votre corps, pour mieux vous concentrer, et réfléchir. Souvent s’éloigner, prendre du recul par rapport à la situation permet le retour au calme et favorise la réflexion. Connectez-vous sur votre respiration « abdominale », sentez bien chaque inspiration et expiration, et faites ce petit exercice, inspirez sur 5 secondes, expirez sur 5 secondes sur plusieurs minutes. Souriez et imaginez que votre rythme cardiaque ralentit. Ainsi, en vous focalisant sur votre respiration, dans le moment présent, vous supprimez les pensées négatives, les ruminations mentales et créez la cohérence cardiaque.

3) Se dissocier de la situation stressante

Souvent utilisée en méditation, la dissociation est très efficace pour la gestion du stress, la dissociation permet de prendre du recul sur une situation passée, présente ou future. Se dissocier c’est s’imaginer être une troisième personne dans la scène, c’est aussi voir cette scène sous un nouvel angle, d’une autre manière. Faites croire à votre cerveau que la situation de stress que vous vivez ou que vous allez vivre n’est pas menaçante. Pensez à quelque chose de positif, de plaisant et d’apaisant (une image, un événement, un moment, une blague, une chanson) et souriez pour essayer d’atténuer votre réponse au stress et surtout permettez à votre corps de lâcher prise. Afin de modifier la quantité de stress ressentie, il faut modifier ses pensées. D’abord en en prenant conscience, en les identifiants et en évaluant comment elles déterminent vos réactions émotives et physiologiques et le choix de vos futures stratégies d’action.

4) Changez vos pensées et ayez confiance en vous !

Chacun de nous élabore des pensées automatiques en permanence. Il s’agit d’un « discours intérieur » conditionné par notre personnalité, notre vécu et notre état émotionnel qui nous conduit à analyser les situations selon un schéma prédéterminé, on généralise souvent une situation selon ce qu’on a déjà vécu dans le passé. Comme mentionné précédemment, chaque pensée crée une émotion et la modification de la pensée influe sur l’émotivité et vice versa. L’émotion et la pensée sont liées, changer ses pensées, c’est changer l’émotion ressentie à l’intérieur de son corps mais aussi sa physiologie et sa propre réponse au stress. Au lieu de dire en permanence « je n’y arriverai pas », « je suis stressé », « j’angoisse ». Dites plutôt « je vais y arriver », « je suis calme », « je suis détendu ». Conditionnez-vous à être dans cet état de détente et manipulez positivement votre cerveau.

Qu’est ce que l’hypnothérapie ?

L’hypnose thérapeutique est un état modifié de conscience. C’est un état de relaxation profond où le patient va être amené à aller puiser dans une sorte de bibliothèque imaginaire (son inconscient) les ressources et les connaissances nécessaires pour résoudre son problème.

En hypnothérapie et PNL, nous partons du principe que chaque personne a dans son inconscient la clé pour résoudre son problème. Le but de l’hypnothérapie est de guider le patient afin qu’il puisse chercher cette clé. Je compare souvent l’inconscient à une grande bibliothèque car notre inconscient possède et stocke toutes les informations depuis notre naissance, c’est pourquoi sous hypnose le patient pour trouver la solution à son problème va devoir aller retrouver la solution dans cette bibliothèque par des suggestions hypnotiques.

L’hypnothérapie est souvent confondue par les patients avec l’hypnose de spectacle. Or ce sont deux choses vraiment différentes.  En hypnose de spectacle, la personne qui fait le show est un hypnotiseur. L’hypnotiseur va exercer un rapport de domination avec la personne hypnotisée lors de ces suggestions et va priver la personne de sa liberté afin de faire rire le public. En hypnothérapie, le thérapeute va exercer un rapport de confiance avec son patient, on ne parle plus d’impression de dominance. L’hypnothérapeute va aussi permettre à la personne de retrouver sa liberté en se libérant des addictions, des peurs etc…

L’hypnothérapie est aujourd’hui utilisée dans divers domaines, le sevrage tabagique, la gestion du stress et de l’anxiété, la perte de poids. Elle permet de retrouver confiance et estime de soi, elle est aussi utilisée dans le monde sportif comme préparation mentale.

Petit à petit l’hypnothérapie commence aujourd’hui à se développer dans le domaine médical. En effet, elle remplace progressivement les anesthésies, elle est utilisée dans les interventions en bloc opératoire, dans les hôpitaux lors des accouchements. De plus en plus d’infirmiers et d’aides-soignants se forment aussi à cette pratique pour l’accompagnement des personnes âgées.

HYPNOSE : reprogrammer son cerveau pour avoir confiance en soi

La confiance en soi est la véritable maladie du 21ème siècle, tout le monde en souffre à des degrés différents. Le manque de confiance en soi peut avoir de graves conséquences (stress, déprime, mélancolie) et se transformer en véritable cercle vicieux.

Les personnes qui souffrent de manque de confiance en soi ont plus ou moins les mêmes symptômes:

  1. -Elles ne s’affirment pas, elles ne vivent pas pleinement leur vie.
  2. -Elles ne sont pas à l’aise avec la notion de succès et ont peur de l’échec.
  3. -Elles se rabaissent constamment et ne sont jamais satisfaites d’elles-mêmes.
  4. -Elles ont peur de passer à l’action, et du regard des autres.

Il existe plusieurs techniques notamment l’hypnose thérapeutique, la PNL pour retrouver le plein potentiel de ses capacités grâce au pouvoir de son esprit inconscient en travaillant sur plusieurs axes :

  • Aimer ses qualités, et s’accepter

Avoir confiance en soi c’est commencer par s’aimer soi-même, pour cela il est important d’être capable de se remémorer ses qualités. Si vous ne savez pas vraiment quelles sont vos qualités, demandez à votre meilleur(e) ami(e) ou à une personne proche de votre entourage.

Avoir confiance en soi c’est être capable d’affirmer son opinion et son point de vue en société, dans votre couple, devant vos proches. C’est aussi être capable d’écouter et comprendre le point de vue de l’autre. S’affirmer, c’est se respecter et être en accord avec soi, avec ce que nous sommes et l’assumer, quelles que soient les circonstances et le regard qui nous est porté.

L’hypnose thérapeutique est un bon outil qui permet de faire le point sur ses valeurs personnelles, ses qualités, elle permet d’augmenter son amour envers soi-même. Elle permet aussi de changer son regard sur soi-même et de changer son schéma de pensée pour se détacher du regard des autres.

  • Accepter ses défauts, cesser de se dévaloriser

Avoir confiance en soi c’est commencer par accepter ses défauts, personne n’est parfait dans la vie. Pour cela vous pouvez simplement marquer vos défauts sur une feuille et prendre conscience que ces défauts font partie intégrante de votre personnalité et déterminent qui vous êtes. Vous pouvez également pour cesser de vous dévaloriser, écrire sur une feuille chaque chose positive de votre journée tous les jours. En faisant cela, vous reconditionnerez votre schéma de pensée et vous vous apercevrez que malgré vos défauts vous êtes capable de faire de grandes choses.

En thérapie sous hypnose, la personne va être amenée à se visualiser devant un miroir afin de noter et examiner chaque défaut de sa personnalité ou de son physique. Elle va ensuite reconditionner sa façon de considérer ses défauts et va les envisager comme de « fidèles compagnons » faisant partie intégrante de sa personnalité et qui l’accompagneront tous les jours. Elle va également revisiter ses réussites et se rendre compte qu’elle est capable du meilleur dans sa vie.

  • Accepter les échecs et se détacher de la notion de perfectionnisme

Avoir confiance en soi c’est se rendre compte que personne ne réussit du premier coup. Pour changer cette croyance et passer de « je suis nul car j’ai échoué » à « j’ai appris de mes erreurs », il va être important de comprendre que tous les échecs de votre vie font partie intégrante d’un futur processus de réussite et sont des apprentissages précieux pour la suite. On apprend toujours de ses erreurs afin de ne pas les reproduire une deuxième fois. La deuxième chose importante va être de se détacher de la notion de perfectionnisme, personne n’est parfait !

Dans une société où la compétition entre les individus fait rage, il est important de cesser de vouloir être le meilleur mais plutôt d’apporter sa contribution au monde. Être le meilleur c’est se fixer des objectifs au-delà de ses capacités, ce qui conduit généralement la personne par la suite à culpabiliser et à déprimer. En revanche, apporter sa contribution au monde, c’est partager ses idées, ses innovations, pour rendre le monde meilleur. C’est très stimulant pour une personne d’être un modèle pour les autres.

Sous hypnose la personne va revisiter ses échecs et se rendre compte de l’importance de l’apprentissage qui suit un échec. Elle va également apprendre à se détacher du regard des autres, prendre conscience de ses croyances limitantes et se détacher de la notion de perfectionnisme. Elle va s’apercevoir aussi que vouloir être la meilleure conduit à la dépression.

  • Déterminer les causes de votre manque de confiance

Parfois, il peut arriver que des personnes naissent et grandissent avec une certaine confiance en elle et du jour au lendemain un évènement traumatisant leur fait tout perdre. La confiance en soi n’est pas quelque chose d’acquis pour toujours, elle se cultive et s’entretient quotidiennement. Pour reprendre confiance en soi, il va être important de comprendre qu’est-ce qui a pu déclencher et créer cette perte de confiance. Mais aussi changer son regard sur cet évènement, comprendre que c’est du passé, qu’il faut faire son deuil afin de reprendre sa vie en main dans le présent.

En thérapie, sous hypnose, la personne va être amenée à revivre cet événement et l’aborder de manière différente. Elle va être amenée aussi à aller chercher en elle l’époque de sa vie où sa confiance en soi était la plus forte, et la retranscrire dans le présent grâce à un ancrage afin de retrouver instantanément cet état de confiance.

  • Changer son schéma de pensée, ne plus douter et agir

Avoir confiance en soi c’est comprendre que les plus grandes choses de la vie, les plus beaux exploits se trouvent en permanence en dehors de notre zone de confort. Sortir de sa zone de confort n’est jamais facile mais primordiale pour tenter de transformer sa vie. C’est dans l’inconnu qu’on apprend de grandes choses. Il faut parfois pour cela oser voyager seul dans un pays étranger, oser démarrer ce projet qui vous fait rêver, oser quitter son travail si celui-ci vous rend malheureux….

Sous hypnose, la personne va prendre conscience de son plein potentiel afin de réaliser ses rêves. Elle va également être alignée avec soi-même et permettre de ressentir une certaine motivation et un engagement à améliorer sa vie (familiale, professionnelle, personnelle)…

Stop tabac, l’hypnose un remède miracle

Le tabac contient de nombreuses substances nocives pour le corps notamment la nicotine. Outre ses effets psychoactifs, la nicotine affecte également le système respiratoire et le système cardio-vasculaire. La nicotine est l’élément addictif de la cigarette, mais ce n’est pas l’élément dangereux : ce sont les 4 000 composés chimiques qui l’accompagnent qui le sont. La nicotine inhalée stimule certains récepteurs des neurones. Des sensations ressenties plaisantes s’associent à la cigarette qui devient alors un addictif de bien-être pour le corps, une solution pour la gestion du stress ou des émotions. Ainsi elle prend de plus en plus de place dans le quotidien du fumeur. S’il devient dépendant, ce dernier ne peut plus dire « non », il est hypnotisé par la cigarette et une fois « piégé » il ne peut plus renoncer à fumer sous peine de ressentir une sensation de manque.

La nicotine est donc une substance nocive mais ce n’est pas la seule. Les goudrons formés par la combustion du tabac sont responsables de nombreux cancers liés au tabagisme. Les goudrons ont aussi un effet nocif sur les tissus et les muqueuses. Ensuite il y a le monoxyde de carbone qui est un gaz toxique formé par la combustion incomplète du carbone. Il se fixe sur l’hémoglobine (protéine qui se trouve à l’intérieur des globules rouges du sang) ce qui affecte la qualité du sang et de l’oxygène dans l’organisme.

Sur quoi va agir l’hypnose ?
  • Dégout du corps

Imaginez que le goût de la cigarette qui pénètre dans votre gorge devient vraiment désagréable, à tel point qu’il peut devenir comme le produit alimentaire ou la boisson que vous détestez. L’hypnose a cette capacité de modifier la perception du goût des aliments en reprogrammant nos récepteurs gustatifs, ce qui fait qu’une chose toute à fait plaisante peut devenir malsaine. L’hypnose va également permettre à la personne en thérapie de se retrouver dans son corps, de se visualiser dans celui-ci, comme un petit enfant découvrant l’état de son corps dévasté par le tabac.

  • Détachement à la cigarette

L’hypnose permet d’aller rechercher au fond de soi les ressources nécessaires à la résolution de son problème.  Nous avons la clé au fond de nous pour résoudre chaque problème. Et si je vous disais que depuis le début de votre dépendance tabagique, vous aviez au fond de vous la clé pour arrêter de fumer. Sous hypnose le patient est amené à se détacher de la cigarette, à dire non au tabac pour activer cette clé et faire ressortir en elle cette nouvelle personne non fumeuse.

  • Effet de manque

Chaque fumeur lorsqu’il arrête de fumer, ressent dans les jours qui suivent un manque (le manque des effets addictifs de la cigarette, le manque de la nicotine). Sous hypnose le manque est traité par deux choses : l’auto-hypnose avec des techniques de respiration profonde et des techniques de visualisation constructive où le patient va ressentir tous les avantages de sa nouvelle vie sans la cigarette. Ainsi par des ancrages, il pourra à tout moment faire disparaitre le manque.

  • Motivation au changement

Lorsque un patient vient en thérapie, il doit être motivé et prêt à arrêter de fumer. Sous hypnose, l’hypnothérapeute approfondis cette motivation en agissant sur l’estime de soi et la confiance en soi du patient. Cette motivation va augmenter aussi lorsque le thérapeute va permettre au patient de redécouvrir son corps sain, et en bonne santé, prêt à vivre sa vie sans le tabac.

Vous souhaitez arrêter de fumer ? Vous êtes prêt et motivé ? Je vous propose de découvrir mon pack arrêt définitif du tabac en 2 séances en cliquant sur le lien suivant : https://kevinboutheon.com/arret-du-tabac/

N’hésitez pas à me contacter pour plus d’informations.

Hypnose : perdre du poids grâce à l’anneau gastrique

Bonjour, je suis Kévin Bouthéon, Hypnothérapeute à Clermont-Ferrand et dans cet article, je vais vous présenter et vous expliquer comment agit l’hypnose sur le contrôle et la perte de poids et l’utilité de la pose d’un anneau gastrique virtuel dans la perte de poids sous hypnose.

Comment agit l’hypnose sur le poids ?

L’hypnose est un état modifié de conscience qui va permettre d’induire le patient dans un état de relaxation très profond afin d’amener celui-ci à changer ses comportements alimentaires et perdre du poids grâce à l’anneau gastrique virtuel.

Quelles sont les causes de la prise de poids ?
  • Le stress : lors d’un stress prolongé, l’organisme sécrète le cortisol (hormone du stress) qui perturbe les métabolismes et qui provoque des dérèglements hormonaux. Dans des périodes de stress ou d’angoisse, de nombreuses personnes compensent leur mal-être par le surdosage de nourriture et mangent sans retenue ce qui crée un dérèglement alimentaire.
  • Le manque de sommeil, en effet la régulation du sommeil dépend de l’activité hormonale. Par ailleurs, lorsqu’on est fatigué on a tendance à manger plus gras et plus sucré. De plus le manque de sommeil augmente la sécrétion de l’hormone du stress appelée le cortisol. Cette hormone va accroitre le stockage des graisses au niveau abdominal.
  • Les grignotages vont créer un surdosage alimentaire dans le corps et des apports calorifiques supérieurs à ce que la personne va éliminer dans la journée et donc petit à petit va mener à la prise de poids.
Qu’est ce que l’anneau gastrique virtuel ?

L’anneau gastrique virtuel est une technique sous hypnose qui va consister à faire imaginer une vraie intervention chirurgicale mais sous hypnose à la personne afin de poser un anneau permettant de réduire l’estomac de 1/5 et donc de réduire de 1/5 l’apport de nourriture dans l’estomac afin de perdre du poids.

Votre corps et votre inconscient vous demandent simplement moins de nourriture, et naturellement, vous répondez à ces nouveaux besoins. La pose de l’anneau virtuel permet de réduire la quantité de nourriture de façon naturelle.
Vous sentez la satiété et n’avez simplement plus envie de manger le surplus de nourriture que vous engloutissiez auparavant.

L’intervention se déroule en 3 séances :
– préparation au placement de l’anneau, mise en place des conditions requises
– placement de l’anneau
– gestion post opératoire